Métiers d’avenir

L’emballage, des métiers d’avenir

Le développement durable, sous tous ses aspects, porte la croissance et le devenir des métiers de l’emballage.

Matériaux biosourcés, Biodégradables, réduction des masses d’emballage, reconception des solutions, nouveaux procédés de fabrication sont les nouveaux champs d’investigations.

Adaptation des emballages aux nouvelles règlementations, législation plus drastiques… autant de nouvelles compétences à acquérir

Marché plus concurrentiel, créativité, analyse économique, attractivité en linéaire… des challenges motivants à relever

Quelles sont les principales missions d’un ingénieur packaging ?

  • Challenger les demandes d’étude d’emballage ou les prescrire
  • Développer les moyens nécessaires pour les inscrire dans la réalité de la société
  • Améliorer les systèmes d’emballages existants et résoudre les non-conformités
  • Conduire la réalisation des projets de création, de rénovation et d’amélioration d’emballage

Où trouvons-nous les diplômés de l’Esepac ?

  • 66% occupent un poste chez les utilisateurs d’emballage, 28% chez les fabricants. 11% occupent des postes à l’étranger
  • Ils rayonnent dans tous types d’entreprises (petites, moyennes et multinationales) et tous secteurs industriels (Alimentaire, cosmétique, pharmacie, chimie, produits industriels, grande distribution, cartonnier, plasturgiste, imprimeur…)

Qui supporte l’Esepac ?

  • Des institutionnels, Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, CCI Haute-Loire, élus locaux
  • Des entreprises directement en mettant à disposition 39 de leurs salariés pour assurer des interventions professionnelles pertinentes et en étant administrateur de l’Esepac
  • Des professionnels en participant à un club qui définit les orientations à 3 ans pour coller au plus près des attentes de l’industrie en termes de recrutement.