L’alternance

L’alternance en vedette

Apprendre les métiers du packaging par l’alternance (Apprentissage ou contrat de professionnalisation) pour une entrée en douceur dans a vie professionnelle.

L’ESEPAC propose ses formations alternance (ou temps plein) pour permettre aux étudiants de confronter leurs acquisitions théoriques à la réalité de l’entreprise et développer de réelles compétences professionnelles.

Qu’est-ce qu’un alternant ?

L’alternant (apprenti ou contrat de professionnalisation) est employé en CDD par l’entreprise qui le met à disposition de l’école pour le suivi de sa scolarité. A ce titre, il bénéficie des mêmes avantages que les autres salariés de l’entreprise et suit les même règles de congés.

Quelles entreprises recrutent des alternants ?

L’alternance prend place aussi bien chez les fabricants d’emballage que chez les distributeurs et les utilisateurs d’emballages, dans les PME-PMI comme dans les multinationales, sur l’ensemble du territoire français et dans tous les domaines d’activité.

Parmi les partenaires industriels, citons, par exemple :

  • secteur parfumerie/cosmétiques : Shiseido, Guerlain, Yves Rocher, Dior, Kenzo, Puig (Paco Rabanne)
  • secteur pharmacie : MSD Chibret, Biomérieux, Lilly, Bayer, GSK, Aventis,
  • secteur agroalimentaire : Souchon d’Auvergne, Nestlé, Moët & Chandon, Masterfood, Pasquier, Bongrain, Royal Canin
  • Secteur cartonnier/plasturgiste: Leygatech, International Paper, Barbier, VelfortPlast, Smurfit Kappa, Adine
  • autres : Auchan, Décathlon, Renault Trucks, …

Quels rythmes école/entreprise ?

Les étudiants passent environ 40% du temps à l’école et 60% en entreprises. Le rythme est d’environ 7 à 8 semaines, auxquelles s’ajoute une période de 12 semaines en licence et master 1ere année et de 5 mois en master 2ème année.

Comment se passe le recrutement par l’entreprise ?

L’Esepac réalise des entretiens et tests de placement, puis met à disposition des candidats retenus une liste d’offre et à disposition des entreprises une liste de CV de candidats.

Le candidat postule à une offre (ou l’entreprise le contacte), suit des entretiens d’évaluation, puis signe un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.